Documentaliste au Musée d'Orsay

Isabelle G

Ce poste a des spécificités liés à l’expertise en histoire de l’art et aux activités du musée mais le cœur du métier reste le même

Pour IG, le métier de documentaliste, dans le cadre du Musée d’Orsay, consiste à apporter aux chercheurs l’information la plus à jour possible que ce soit à travers la mise jour des dossiers d’œuvres, de la base de données de la documentation ou du répertoire des artistes. Plus généralement, un documentaliste doit apporter l’information la plus pertinente, à jour et exhaustive possible aux clients du service.

Pour elle, les principales qualités d’un documentaliste doivent être la rigueur, la curiosité, la générosité. Car la mission d’un documentaliste est justement de donner accès à des documents qui seront mis en valeur par d’autres sans jamais en récolter les gloires.

Ses principales activités au sein de la documentation de la conservation sont donc :

* L’accueil du public

* La mise à jour et le classement des dossiers d’œuvres et de la base de données

* Répondre aux demandes via le site internet (1200 demandes en 2014)

* La création de dossiers documentaires, de bibliographies de notices,… dans le cadre de la préparation d’expositions

* Le dépouillement des catalogues d’expositions ou de vente, des monographies, des revues spécialisées

* Le récolement des œuvres du Musée au sein du musée et en extérieur (vérification de leur présence).

Elle interagit avec d’autres services, notamment les conservateurs de la technique avec lesquels elle travaille en collaboration étroite, mais également avec la régie des œuvres, le service des expositions, les éditions du Musée d’Orsay et l’administrateur de la base de données.

Certaines missions dépassent parfois le simple cadre du travail de documentaliste. Ainsi, les documentalistes du Musée d’Orsay peuvent être impliqués dans le convoiement des œuvres. Elle peut être également sollicitée pour rédiger des articles. Par ailleurs, IG est également formatrice à l’Ecole du Louvre.

Elle estime avoir tous les moyens nécessaires à sa mission en termes de matériel.

IG estime que son poste au sein du Musée d’Orsay est représentatif du métier de documentaliste. Même si son poste a des spécificités liés à l’expertise en histoire de l’art et aux activités du musée, pour elle, le cœur du métier reste le même : informatique documentaire, indexation, accueil et orientation du public, élaboration de produits documentaires (bibliographies, dossiers documentaires, notices…).

 

Les évolutions du métier


Selon IG, les prochaines évolutions du métier de documentaliste passent par le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication, les nouveaux services en ligne qui seront proposés.

En termes de carrière, IG estime que dans son domaine (institution publique sous tutelle du ministère de la culture) les évolutions de carrière sont assez rares.

Du point de vue des opportunités d’emploi, IG estime que la conjoncture est difficile du côté de la fonction publique. Les concours et les places disponibles se font rares.


Côté réseaux, IG est adhérente à l’ADBS et fait également partie du réseau Archives en Musées qui existe depuis 2 ans.