Records Manager Officer chez Allianz

Catherine B

Le RM devra attirer l'attention sur les risques. Sa valeur restera la sélection des documents à conserver, la connaissance de leur durée de conservation.

* Pouvez-vous définir votre métier de Records Manager ?

Il faut savoir comprendre la démarche dans laquelle on s'inscrit de plus en plus tôt. On se situe à l'origine de la production, il faut donc avoir une expertise et une bonne relation avec les producteurs. Le records manager doit faire preuve d'organisation, avoir une bonne connaissance de l'entreprise dans laquelle il travaille et savoir la mettre en valeur.

* Quelle est selon vous la différence entre RM et archiviste ?

Le Records Manager se situe à l'origine de la production, à sa création. Il travaille davantage dans des groupes de travail. Il est plus en amont. L'archiviste est plus en aval.

* Qu’apportez-vous à entreprise / Dans quel contexte fait-on appel à vous ?

Le fonds que je traite est mixte. Il y a maintenant beaucoup moins de papier mais il est encore très présent.Je suis le contrôle de la conformité, je dois faire respecter la réglementation et les règles internes de l'entreprise. Je prends part à des groupes de travail où je mets en place ou supprime des systèmes d'archivage. Je réalise la documentation de ces systèmes. Je réponds à des problèmes de mise en conformité.

J'accompagne le nomadisme de l'information, sa circulation, ce qui implique sa bonne sécurisation.

* Quels sont les compétences nécessaires pour exercer ce métier ?

Avoir une grande curiosité, une bonne aisance relationnelle, une bonne expertise, être réactif et discret.

* Quels conseils donneriez-vous à un futur étudiant RM ?

Il est important de se construire un bon réseau. Je conseille donc de s'inscrire à des associations de professionnels comme l'Association des Archivistes Français ainsi qu'aux associations d'anciens élèves. Il faut par ailleurs construire son expertise tout au long de sa carrière, se tenir à jour.

* Avez-vous un public, lequel ? (interne, externe ?)

J'ai d'abord un public interne mais je réponds aussi aux demandes externes dans la mesure du possible. Sur demande, des chercheurs peuvent consulter les archives.

* Quels sont les dernières réalisations que vous avez réalisées ? (donner un exemple ?)

Une de mes réalisations lorsque je gérais les archives historiques d'Allianz est d'avoir participé aux 300 ans de l'Opéra Comique. J'ai présenté comment les théâtres du XIXe siècle faisaient face aux incendies.

En tant que RM, j'ai pris part à plusieurs groupes de travail qui ont pu déboucher sur différents projets comme le site intranet.

J'ai aussi réalisé une exposition virtuelle sur le site intranet.

* Quels sont les freins / limites auxquels vous êtes confrontée ?

Je suis confrontée à des limites budgétaires. Je souffre aussi d'un manque de personnel et d'un manque de temps. Je dois aussi faire face aux nombreux clichés que les gens ont sur le métier.

Lorsqu’on travaille aux archives, on a une vision globale de l'entreprise. Il est alors possible d'évoluer dans une autre branche de l'entreprise. Il est possible que je m'oriente vers le métier de contrôle par exemple.

* Comment voyez-vous le métier dans 10 ans ?
Le RM devra attirer l'attention sur les risques. Sa valeur restera la sélection des documents à conserver, la connaissance de leur durée de conservation.
Il ne travaillera plus tout seul mais davantage avec les informaticiens, les juristes, les producteurs d'archives.
Ce métier va évoluer vers une plus grande technicité, l'informatique sera de plus en plus important.

Il y aura aussi certainement une plus grand externalisation du métier à des prestataires (c'est déjà le cas chez nous pour le traitement des archives historiques).

* Quels sont les changements auxquels vous avez fait face ? (numérique ?...) + évolution des outils / formation

A l'arrivée du numérique et à une plus grande externalisation du métier.


* Une anecdote de votre métier ? Une rencontre ou un projet qui vous a marqué par exemple.

Aux 60 ans du comité d'entreprise, j'ai réalisé une exposition sur 11 sites, qui retraçait l'histoire du comité d'entreprise depuis ses origines.

J'ai réalisé les préparatifs du déménagement des archives il y a peu.