Ouverture des inscriptions pour la Formation 100% à distance de Bibliothécaire documentaliste

Ouverture des inscriptions pour la Formation 100% à distance de Bibliothécaire documentaliste

L’ebd renouvelle sa formation de Médiateur de l’information et du numérique en cours du soir 100% en ligne pour devenir bibliothécaire ou documentaliste

 

  • Les métiers des bibliothèques et/ou de la documentation vous intéressent ?
  • Vous envisagez une reconversion professionnelle dans les métiers de la gestion de l’information ? 
  • Vous êtes étudiant.e, titulaire d’un bac+2 validé, et souhaitez obtenir un double cursus en complétant votre année universitaire par une formation professionnalisante ? 
  • Vous aimeriez bénéficier des cours d’une Ecole reconnue dans la profession mais vous habitez loin de Paris, voire à l’étranger ? 
  • Venez suivre une formation certifiante tout en ayant une activité professionnelle ou universitaire, et formez-vous le soir de 19h00 à 21h00 du lundi au jeudi.

 

Modalités

  • Les cours sont à distance via l’outil ZOOM et l’univers Office 365.
  • Des périodes de regroupement en présentiel à l’école pour créer du lien, visiter des lieux ressources réputés, découvrir et prendre en main des outils professionnels (logiciels documentaires, outil de création de site internet, tutoriel, etc.).
  • Un stage d’application en bibliothèque ou en service de documentation d’une durée minimale de 4 semaines, soit dans la ville ou la région où vous résidez, soit à Paris ou en Ile de France. Dans ce dernier cas, l’ebd, grâce à sa centaine de partenariats, vous aidera à trouver un stage adapté à vos aspirations.

 

Les plus de cette nouvelle modalité d’enseignement :

  • La formation est accessible quel que soit votre lieu de résidence
  • Vous pouvez poursuivre vos activités professionnelles ou universitaires, les cours se déroulant le soir
  • Vous êtes en contact direct avec les intervenants : vous pouvez poser vos questions pendant les cours
  • Vous n’êtes pas isolé.e dans votre apprentissage : tout est mis en place pour garder le contact : point mensuel collectif, entretiens individuels pour faire le point régulièrement, accompagnement personnalisé par la directrice pédagogique et la directrice de l’école.
  • Vous participez à 4 regroupements à Paris pour échanger, suivre des TD en présence des intervenants, rencontrer des professionnels sur leurs lieux de travail ou lors des cours.
  • A l’issue de la formation, vous obtenez un titre certifiant reconnu dans nos métiers

 

Les débouchés 

Grâce à cette formation polyvalente qui vous permet d’acquérir les fondamentaux en bibliothéconomie et en techniques documentaires, vous pouvez vous insérer facilement en bibliothèque municipale, universitaire, spécialisée mais aussi dans des services de ressources documentaires d’entreprises ou d’associations de tous secteurs d’activités, tels que le luxe, la banque-assurance-finance, l’éducation, l’industrie. Plusieurs de nos élèves trouvent également un emploi en centre de documentation ou dans les services d’archives de musées.

 

Comment financer votre formation 

  • Elle est éligible au CPF : rendez-vous https://www.moncompteformation.gouv.fr/espace-prive/html/#/
  • Votre entreprise peut financer votre formation dans le cadre du plan de développement des compétences ( transition pro)
  • Si vous êtes demandeur d’emploi, contactez votre conseiller qui vous aidera à monter votre dossier de financement.

 

Informations et Inscriptions

La condition sine qua non : assurez-vous au préalable que vous possédez le matériel requis :

  • un PC portable ou fixe équipé du Pack Office 365,
  • d’une caméra,
  • d’un micro intégré ainsi que d’une bonne connexion internet.

Si vous estimez que votre matériel n’est pas optimal, l’ebd vous prête un PC portable intégrant le Pack Office 365 lors de la journée d’intégration qui se déroulera le 25 septembre 2023. Vous voulez en savoir plus sur la formation, rendez-vous chaque mardi à 11h30 à distance pour une présentation de la formation.

Pour vous inscrire :

https://www.eventbrite.fr/e/billets-rendez-vous-ebd-256908639657

Si vous souhaitez déposer un dossier et passer les tests de recrutement :

https://www.ebd.fr/formation/mediateur-de-linformation-et-du-numerique/

Vous devez télécharger la fiche d’inscription, la remplir accompagnée des pièces justificatives et nous la renvoyer par mail et courrier postal avant le 23 juin 2023

 

Contact :

Ebd-Les formations de l’information

secretariat@ebd.fr / Tel : 01-53-63-14-15

L’EBD se lance dans l’Hybride

L’EBD se lance dans l’Hybride

« Entre le double et l’hybride, je parie sur l’hybride à chaque fois « 

Vampire diaries – Personnage de Klaus

 

Depuis la rentrée universitaire de l’école, de nouvelles restrictions sont mises en place pour endiguer le Coronavirus. La formation hybride s’ impose comme la solution idéale. Elle permet de ralentir la propagation du virus dans les universités. L’école oscille entre présentiel et à distance. On parle alors depuis quelques temps de formation hybride.

Rappelons un peu la définition du mot « Hybride » : selon l’encyclopédie Larousse, « du latin hibrida (« bâtard, de sang mêlé »), devenu hybrida par rapprochement avec le grec ὕβριςhúbris « excès » »

Par analogie, on parle alors de chose issue de deux composants différents : c’est le cas chez nous à l’EBD. 
 
Plusieurs nouvelles pratiques ont été mises en place par l’équipe pédagogique de l’EBD :  personnalisation des formations, posture de formateur, mise en place d’outils facilitant l’enseignement en mode E-learning : Klaxoon, Zoom, notre plateforme collaborative digitale.

Cependant, il est important de souligner que la mise en place d’une formation hybride n’est pas sans soulever de questions ni occasionner des pressions collectives.
Cette nouvelle modalité nous force à mettre en place des protocoles lourds, des adaptations et des configurations pour que cette solution d’apprentissage désormais imposée au monde de l’enseignement supérieur puisse fonctionner.

Toutes nos formations basculent vers l’hybridation. Concrètement, une classe de 40 élèves se retrouve à 20 élèves en présentiel et 20 élèves à distance. En utilisant l’outil Zoom, les élèves à distance peuvent suivre le cours et entendre le professeur qui est équipé d’un casque Bluetooth.

Le portrait du mois

Le portrait du mois

Fanny, grande amatrice de jeu de société de stratégie, vient d’obtenir un CDI en tant que documentaliste. Elle est chargée de projet sur les données de la recherche au sein de l’Institut Pasteur, à la bibliothèque du CeRIS (Centre de Ressources en Information Scientifique). Elle habite Chartres et travaille près de la gare Montparnasse. Elle a environ 2 heures de trajet par jour. Passant beaucoup de temps dans les transports, elle lit beaucoup de romans de science-fiction, policier ou plus classiques.  Elle est capable de lire 3 à 4 livres par mois en moyenne.

« On est une équipe de 11 à la bibliothèque, ce qui est pas mal comme équipe dans le domaine. Chacun a des activités variées, il y a une personne qui s’occupe plutôt de la communication, des personnes en charge de la bibliométrie. D’autres sur l’archive ouverte HAL, une personne qui s’occupe de la collection de livres, une autre pour la collection de DVDs… J’aime beaucoup travailler en équipe et en collaboration avec d’autres services. »

Aujourd’hui, elle fait partie d’une équipe en charge de la modération sur l’archive ouverte HAL-Pasteur (Hyper article en ligne). Il s’agit de compléter et corriger les métadonnées avant la mise en ligne des articles. Elle participe également à tout ce qui tourne autour de la science ouverte. Elle s’implique dans les activités de communication (web internet et intranet, rédaction de contenu…). Son activité principale consiste à travailler en profondeur sur plusieurs projets autour des données de la recherche.

« Au début de mon alternance, j’ai commencé à mettre en place une trame de plan de gestion des données pour l’Institut Pasteur. Aujourd’hui nous sommes plutôt dans la phase de communication, pour aider les chercheurs à faire leur plan de gestion de données. Mon rôle est de former, de conseiller, d’accompagner pour vérifier par exemple que le contenu répond aux exigences des financeurs comme la Commission Européenne par exemple.
Je travaille beaucoup avec une personne de l’informatique sur plusieurs projets en lien avec les données. Nous mettons en place des ateliers et des présentations sur la thématique des données : science ouverte, exigences des financeurs, gestion des données, des logiciels… L’objectif est de travailler en collaboration avec les chercheurs pour savoir quelles sont leurs attentes et savoir si ce qu’on leur propose leur convient. Les attentes et besoins des chercheurs seront ensuite remontées au niveau de la direction de l’Institut Pasteur. »

Fanny a été nommée en juin 2019 cheffe de projet sur les données de la recherche pour mettre en place une politique de gestion et de partage des données et logiciels de recherche à l’institut Pasteur. Les données de recherche en sciences de la vie sont aujourd’hui quasiment toutes dématérialisées, électroniques. La gestion des données prend beaucoup de temps et ce n’est pas la priorité des chercheurs. Il faut les accompagner et les conseiller sur les bonnes pratiques à adopter pour organiser, identifier et partager les données.

« En tant que cheffe de projet, je m’investis beaucoup et je collabore avec beaucoup d’acteurs. Je n’ai pas de journée de type, tout dépend du projet sur lequel je travaille. Par exemple, récemment, j’ai travaillé sur un dossier pour répondre à un appel à projet de l’ANR sur les données ouvertes. J’ai aussi beaucoup travaillé sur une enquête que nous avons lancée auprès des scientifiques pour connaître leurs pratiques de gestion des données et logiciels. Je donne également des formations en petit groupe, je fais de l’accompagnement individuel à la rédaction de plan de gestion des données… Je fais aussi une veille quotidienne sur les données de la recherche, ça c’est un réflexe que j’ai gardé de l’EBD, à partir de flux RSS et avec un agrégateur de flux (Inoreader).
Je publie ensuite un résumé des articles intéressants sur un site WordPress. En fait, le site WordPress c’était un projet réalisé pour l’EBD au départ, que je poursuis et que je continue à enrichir. On a élargi la veille au domaine de la Science Ouverte et mes collègues rédigent aussi des brèves. Le site de veille a été pérennisé et adapté à la charte graphique de l’Institut Pasteur. Il est accessible par tous sur openscience.pasteur.fr. Ce que j’aime le plus dans mon métier, c’est la variété des activités, si sur le moment je n’ai plus envie de faire une activité, je peux passer à une autre, j’y reviendrai plus tard. Je suis très libre dans ce que je fais. »

En choisissant l’EBD, Fanny avait conscience que suivre la formation de gestionnaire de l’information en alternance lui permettrait de gagner la confiance de ses pairs dans les domaines de l’information et de la documentation. Avant d’intégrer l’EBD, Fanny a fait 5 ans de biologie, le fait de combiner les deux formations lui a apporté une double compétence très enrichissante.

« J’ai beaucoup aimé l’ambiance au sein de ma promotion 2018. J’ai pu mener et mettre en place des applications pratiques, piloter des projets sur lesquels on pouvait travailler à l’école. L’équipe de formateurs est très professionnelle et donne des conseils très pertinents sur la réalité du quotidien en entreprise. »

Aujourd’hui nous pouvons souhaiter à Fanny une très belle vie professionnelle. « Je me vois toujours bien à l’Institut Pasteur dans 5 ans. »