LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Quels publics ?

  • Les jeunes âgés de 16 à 25 ans ;
  • Les demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus ;
  • Les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ou de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ;
  • Les bénéficiaires de l’allocation de parent isolé (API) dans les DOM et les collectivités de Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon ;
  • Les personnes ayant bénéficié d’un contrat aidé.

Quel salaire ?

  • Les élèves en contrat de professionnalisation n’ont plus le statut d’étudiant, mais celui de salarié.
  • A ce titre ils sont rémunérés par l’entreprise d’accueil.

Prise en charge des coûts de formation

  • La formation est GRATUITE pour l’alternant.
  • C’est l’entreprise d’accueil qui paie ses coûts de formation.

Le salaire de l’alternant en contrat de professionnalisation en 2020

L’alternant se forme en gagnant de l’argent, à temps partagé entre l’entreprise et l’école.

 

 

Rémunération de l’alternant par mois

16 - 20 ans

1 001 €

21 - 25 ans

1 232 €

26 ans et plus

1 540 €

Les entreprises signataires du contrat de professionnalisation

  • Toutes les entreprises du secteur privé assujetties au financement de la formation professionnelle continue peuvent embaucher en contrat de professionnalisation.
  • Peuvent aussi recourir à la professionnalisation, les entreprises du secteur public (à l’exception de l’Etat ainsi que des collectivités territoriales et leurs établissements publics à caractère administratif) notamment le secteur public industriel et commercial (comme la RATP, l’Office National des Forêts ou la SNCF), à condition qu’elles soient assujetties au financement de la formation professionnelle continue.
  • Les entreprises de travail temporaire peuvent également conclure des contrats de professionnalisation à durée déterminée.
  • Les entreprises d’armement maritime peuvent aussi recruter leurs personnels navigants en contrat de professionnalisation dans les conditions fixées par le décret n°2005-146 du 16 février 2005.